26-07 - 31-07-2016

Les JMJ

                                                

Que sont les JMJ ?

Les Journées Mondiales de la Jeunesse sont des rencontres internationales de jeunes, qui se rassemblent avec leurs catéchistes, prêtres, évêques, et avec le Pape dans un lieu particulier pour confesser leur foi en Jésus Christ.


Qui en est l’auteur ?


L’auteur et le premier hôte de ces Journées a été saint Jean Paul II qui a rassemblé les  jeunes à Rome (1984, 1985, 2000), à Buenos Aires (1987), à Santiago de Compostelle (1989), à Czestochowa (1991), à  Denver (1993), à Manille (1995), à Paris (1997) et à Toronto (2002).


JMJ : le Pape et les jeunes. Ensemble.

Après la mort de Jean Paul II, le Pape Benoît XVI a repris ce beau dialogue avec les jeunes. Il a présidé les rencontres de Cologne (2005), Sydney (2008) et  Madrid (2011). Grace à cela, le Christ a continué à être proclamé et adoré par les jeunes du monde entier, et l’Eglise a toujours pu connaitre cette image jeune et joyeuse, dont le monde a tant besoin aujourd’hui.

En juillet 2013 (Rio de Janeiro), le Pape François a rencontré à son tour les jeunes. Il a annoncé que les prochaines JMJ auraient lieu à Cracovie, en Pologne.


Des rencontres «à l’essai»


Les deux premières rencontres, organisées à l’occasion de l’Année Jubilaire de la Rédemption (1983-1984) et de l’année internationale de la jeunesse, n’étaient pas encore les JMJ. Mais ce sont elles qui ont donné au Pape Jean Paul II l’idée de cette merveilleuse initiative, qui continue encore aujourd’hui.


Création des JMJ         


On considère le 20 décembre 1985 comme la date de création des JMJ. Ce jour-là, Jean Paul II, lors des voeux de Noël avec les cardinaux et les employés de la Curie romaine, a exprimé son désir de célébrer les Journées mondiales de la jeunesse chaque année lors du Dimanche des Rameaux comme une rencontre diocésaine, et tous les deux ou trois ans comme une rencontre internationale.


La communauté, la formation et la joie de la foi


Faire l’expérience de la grande communauté de l’Eglise Catholique, écouter la Parole du Dieu, recevoir le sacrement de la Réconciliation et l’Eucharistie, proclamer joyeusement Jésus Christ comme notre Seigneur et Saveur-  tout cela, c’est le but des JMJ !


Les symboles des JMJ- la croix et l’icone


Les rencontres sont accompagnés de deux symboles particuliers offerts par Jean Paul II: la Croix des Journées mondiales de la jeunesse et l’icône de la Vierge Marie Salus Populi Romani.  Ces signes, en plus d’accompagner les jeunes pendant les JMJ, voyagent sans arrêt autour du monde et rassemblent des centaines, et parfois même des milliers de jeunes gens qui viennent pour prier et pour adorer.    


Pendant le Dimanche des Rameaux, le 13 avril 2014, le Pape François a transmis ces symboles aux jeunes polonais. Depuis ce jour a commencé le pèlerinage de la croix et de l’icône à travers les diocèses polonais et quelques pays d’Europe de l’Est.


JMJ : des rencontres à thèmes.


Chaque JMJ exige une bonne préparation des sujets que les participants méditeront pendant quelques jours. Les thèmes sont choisis chaque année par le Pape qui adresse son message aux jeunes. Pendant les JMJ ces thèmes sont approfondis lors de trois jours de rencontres, appelés « la semaine catéchétique ».    


Combien de temps durent les JMJ?


Les JMJ durent plusieurs jours, en deux grandes parties : les journées en diocèses, pendant lesquelles les jeunes séjournent dans les différentes régions du pays hôte, et les célébrations principales, c'est-à-dire la semaine que les jeunes passent dans la ville organisatrice.


Quel est le but des journées en diocèses ?


Le programme des journées en diocèses dépend de chaque diocèse ;  en général, c’est l’occasion de faire connaissance, de s’intégrer, de connaitre la culture et la spécificité de la région. Cette partie des journées comprend des excursions, des jeux, des engagements sociaux dans différents projets préparés par les organisateurs.   


Quelle est la structure de toute  la semaine des JMJ?


Apres les journées diocésaines, tous les participants se rendent dans le diocèse choisi par le Pape pour être l’organisateur des rassemblements principaux. Ils y passent une semaine. Le lundi,  ils arrivent sur place. Le mardi a lieu la cérémonie d’ouverture. Les mercredi, jeudi et vendredi les jeunes prennent part aux catéchèses et au festival de jeunesse. Le samedi, ils se rendent en pèlerinage au lieu choisi pour la vaillée d’adoration avec le Pape. Le dimanche a lieu la messe qui clotûre les JMJ. Pendant le temps des rassemblements principaux, deux espaces sont présents : l’espace réconciliation et le forum des vocations.


Une remarque très importante    


La participation aux JMJ dure environ deux semaines, mais il ne faut pas oublier que cette rencontre exige une période de préparation spirituelle et organisationnelle bien plus longue. Les JMJ commencent véritablement quand on décide d’y aller et ne se finissent que lorsqu’on a accomplit la mission avec laquelle on en repart.


Combien des personnes participent aux JMJ ?


Généralement, les rassemblements à l’occasion des JMJ attirent de grandes foules. En moyenne, plusieurs centaines de milliers de jeunes participent à l’ensemble de la semaine. Toutefois, à l’approche de la veillée avec le Pape du samedi soir, le nombre de participants dépasse le seuil du million, voire davantage. A ce jour, les plus grandes rencontres ont eu lieu à Manille, aux Philippines (1995), avec plus de quatre millions de  participants, et à Rio de Janeiro (2013) où 3 millions de personnes se sont rassemblées à Copacabana. En Europe, le plus grand rassemblement a eu lieu à Rome (2000), où, à  « Tor Vergata », plus de deux millions de jeunes priaient avec Jean Paul II.


Les jeunes et leurs accompagnateurs 


En plus des jeunes, d’autres personnes participent aux rencontres : des évêques,  des prêtres, des religieux, des séminaristes, des novices, et récemment même de jeunes enseignants et des professeurs d’universités.  Pour les dernières JMJ en Europe (Madrid 2011), on avait compté 800 évêques, 14 000 prêtres et plusieurs milliers de religieux.



JMJ 2014-2016


XXIX JMJ- Journées diocésaines 2014 :

Heureux les pauvres de cœur, car le Royaume des Cieux est à eux (Mt 5,3)


XXX JMJ- Journées diocésaines 2015 :

Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu (Mt 5,8)


XXXI JMJ 2016, à Cracovie :

Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. (Mt 5:7)


Ne reste pas seul ! Rejoins-nous !


Faire l’expérience de la communauté est l’un des plus beaux fruits des JMJ. Alors n’attends pas d’autres invitations! Tu as trouvé ce site donc sens-toi invité à rejoindre les nombreux autres jeunes qui se préparent déjà dans leurs paroisses aux rencontres de Cracovie.










   






Cette page utilise des cookies. En restant sur cette page, vous acceptez l’utilisation de cookies.

Je suis d’accord.