26-07 - 31-07-2016

Actualités

Retour

« Je voudrais me tenir tout proche de chaque enfant malade, les embrasser un par un »

2016-07-29



Cet après-midi le Pape François s'est rendu à l'Hôpital pédiatrique universitaire de Cracovie, afin d’aller à la rencontre des enfants malades.

C’est devant un parterre d’enfants tout sourire et plein d’énergie que le Pape François s’est présenté aujourd’hui. Encore une fois, le Saint Père a renouvelé son message à l’attention de l’entraide en faveur des plus démunis : « Comme je voudrais que, en tant que chrétiens, nous soyons capables de nous tenir près des malades à la manière de Jésus, en silence, avec une caresse, en prière. ». Il a déploré de nouveau la pollution de nos sociétés par la « culture du "rebut", qui est le contraire de la culture de l’accueil ».

Il a aussi salué le travail important du personnel médical qui chaque jour se dévoue aux « plus petits et à ceux qui sont le plus dans le besoin », et pour qu’il reçoive de Dieu « la paix intérieure et un cœur toujours capable de tendresse ». D’autre part, il a incité chaque chrétien à donner de son temps pour incarner « les œuvres de la culture de l’accueil, des œuvres animées par l’amour chrétien ». Après avoir remercié le Directeur de l’hôpital pour cette rencontre et échanger mutuellement des tableaux, il a  béni l’assistance et ensemble ils ont récité un « Je vous salue Marie ».

Il a conclu sa visite en embrassant chacun des enfants malades présents et en allant voir ceux qui ne pouvaient pas sortir de leur lit. Au cours de ses échanges, plusieurs enfants ont offert des dessins et des lettres à l’attention du Saint-Père.

C’est plein d’émotions que le Saint-Père a quitté l’Hôpital universitaire pédiatrique de Cracovie pour se rendre au chemin de Croix, au Blonia.


Valérie Zongo

Cette page utilise des cookies. En restant sur cette page, vous acceptez l’utilisation de cookies.

Je suis d’accord.