26-07 - 31-07-2016

Actualités

Retour

La fenêtre du Pape. '' Permets-moi''- '''Merci'' – ''Pardon''.

2016-07-29 / Papież Franciszek



Une fois la cérémonie d'accueil sur le Błonia finie, le Pape François est revenu en papamobile Rue Franciszkańska. Après 20h il est apparu à la fenêtre pour dialoguer avec les pèlerins. Parmi eux, des jeunes couples, la plupart en tenue de mariage. L'idée d'inviter à chaque soir un groupe différent des pèlerins est venu de la part du Département des Célébrations Principales.

- Je travaille au Comité des JMJ et la majorité de mes collègues était présente à notre mariage. La coordinatrice de ce projet, Weronika Griszel, avait invité de jeunes couples de différentes régions de Pologne. Elle nous a aussi invités. Je n'ai jamais pensé que juste trois mois après mon mariage je remettrais ma robe de mariée et que par ce signe extérieur je ferais la promotion du sacrement du mariage qui rebute tant les jeunes d'aujourd'hui- raconte Aleksandra Żak.

Dans son discours aux jeunes le Pape a abordé le thème du mariage.

- "Il n'est pas facile de créer une famille. Il n'est pas facile de s'unir pour toute la vie. Il faut être courageux. Je vous félicite puisque vous êtes courageux"– a souligné le pape. Il s'est prononcé sur les trois mots qui pourraient aider les mariés qui éprouvent des difficultés : ''permets- moi'', ''merci'', ''pardonne-moi''.

- "Il faut toujours demander à son conjoint : la femme à son mari, et le mari à sa femme. Qu'est-ce que tu penses ? Comment tu le vois ? Le deuxième mot c'est la gratitude. Combien de fois le conjoint doit dire à sa femme : ''merci'' et combien de fois la femme doit dire à son mari : ‘‘merci’’ ? Le troisième mot c'est ''pardon''. C'est un mot difficile à prononcer. Dans le mariage, dans un certain sens, le conjoint a toujours tort. Il faut l'admettre et demander pardon. Demander pardon, ça procure beaucoup de bien" – a insisté le Saint Père.

- "Les mots prononcés par François concernent tous les mariés indépendamment de leur âge. Après dix-sept ans, pour nous c'est toujours actuel. On voit bien à quel point la consultation de tous les projets est importante puisque le mariage est la vocation pour l'unité. S'il n'y a pas d'accord, alors il faut demander pardon. Ce n'est pas facile à vivre selon les mots du Pape parce que le mariage c'est un chemin où il y a toujours quelque chose à réparer" – précisent Agnieszka et Adam Bielawscy de Wadowice.


Trad : Joanna Piatkowska, Renata Miciuda


Cette page utilise des cookies. En restant sur cette page, vous acceptez l’utilisation de cookies.

Je suis d’accord.