26-07 - 31-07-2016

Actualités

Retour

Le Cardinal Dziwisz :« Nous vous envoyons de chaleureuses salutations depuis la Pologne, la patrie de Saint Jean-Paul II »

2016-07-30 / Papież Franciszek

L'arrivée du Pape François a été saluée par unefoule de 1,6 Mln de pèlerins, heureuse de sa venue.

 

Le Pape, accompagné de six jeunes représentants les continents, a franchi la porte de la Miséricorde. L'Europe est représenté par l'anglais Joseph Gulliford, l'Asie par Emily Yeh de Taïwan, l 'Amérique latine par Elena Blazquez du Mexique, l'Amérique du Nord par Piotr Szarkowski, l'Afrique par Ralambo Lay et l'Océanie par Anna-Margaret Leung-Wai. A la surprise de tous, le Pape a invité les jeunes dans la papamobile et ils sont arrivés ensemble, au pied de l'autel. Le Saint Père a pris place dans son fauteil et les jeunes se sont assis autour, sur des planches de bois.

 

 Le cardinal Dziwisz a accueilli le Pape par ces mots :

 

« Nous te souhaitons la bienvenue Saint Père, et à vous tous, présents au Campus Misericordiae, sur cette immense plaine où se déroulera notre veillée, la veillée des jeunes étudiants et étudiantes de l'enseignement du maître de Nazareth. Nous sommes venu de tous les continents et pays, mais ces derniers jours, nous parlons la même langue : c'est la langue de la foi, de la fraternité et de l'amour. Ces jeunes attendent tes paroles, dans la langue de l'amour. Ici, à Cracovie, Saint-Père, nous sommes nombreux, mais dans le monde entier, grâce à la transmission à la télévision et à la radio, il y a nos frères et sœurs qui se joignent à notre prière. Bienvenue à vous, frères et sœurs, nous vous envoyons de chaleureuses salutations depuis la Pologne, patrie de Saint Jean-Paul II, de Cracovie, ville de Karol Wojtyla.

 

Nous vous saluons depuis la ville qui, d'une manière si particulière, vit et est la capitale de la Miséricorde Divine. Saint-Père, les jeunes sont l'espoir de l'Eglise, ils sont Ton espoir et celui du monde du troisième millénaire. Ce sont eux qui proclameront l'Evangile de la paix, dans une autre langue, avec une nouvelle sensibilité, portés par une nouvelle espérance. Cela les préparera à faire face à ce qu'ils ont déjà vécu et ce qu'ils vivent pendant les Journées Mondiales de la Jeunesse à Cracovie ».

 

Le Pape et les jeunes ont écouté les réflexions précédant la veillé, faisant allusions à la prière de Ste Faustine « Aide-moi, Seigneur ». Les mises en scène faisaient référence à l'idée principale de la veillée « La route vers Jésus ». Des personnes sont aussi venues témoigner de leur foi.

Trad : Marie- Mathilde Wielgus

Fot. Marcin Mazur

 

Cette page utilise des cookies. En restant sur cette page, vous acceptez l’utilisation de cookies.

Je suis d’accord.